de | en | fr

Prix annuel 2020 des Archives sociales suisses

Les Archives sociales suisses mettent au concours pour la troisième fois en 2020 un prix annuel.

Constituées d’une archive, d’une bibliothèque spécialisée ainsi que d’un centre de documentation, les Archives sociales suisses sont une des principales institutions de recherche et de conservation dans le domaine du changement social et des mouvements sociaux, depuis le19ème siècle jusqu’au présent.
Le Prix annuel (1000 Francs) récompense d’excellents travaux de recherche de fin d’étude de niveau bachelor et master (ou titres internationaux similaires) qui exploitent les ressources archivistiques et documentaires des Archives sociales suisses. La remise du prix aura lieu en été 2020 lors de l’Assemblée générale de l’Association des Archives sociales suisses.
Les dossiers de candidature peuvent être déposés par les personnes ayant rédigé les travaux de fin d’étude ou par les enseignant·e·s ayant supervisé ces travaux. Les travaux doivent avoir été déposés durant l’année académique 2019/2020.

Les dossiers de candidature peuvent être envoyés par courriel jusqu’au 28 février 2020 (koller@sozarch.uzh.ch) et doivent comporter les pièces suivantes (sous la forme d’un document PDF) : copie du travail de fin d’études, court CV, copie de la note et du rapport de l’enseignant·e.

"NZZ Geschichte" ist Medienpartner des Jahrespreises 2020 des Schweizerischen Sozialarchivs. > Bestellen Sie jetzt Ihr Abo und profitieren Sie von 25% Rabatt.

> Mise au concours prix annuel 2020 comme document PDF

Lauréat.e.s du Prix:

  • 2018
    Angela Boller, Universität Basel:
    "Russland-Schweizer": Sinnkonstruktionen und Grenzen eines Konzepts
  • 2019
    Anja Schulthess, Universität Zürich:
    "Medieaaschiss: Müller grüsst DRS" – Die Bewegungszeitungen "Eisbrecher" und "Brecheisen" zwischen Gegenöffentlichkeit, medialer Selbstrepräsentation und Ventil im (medialen) Kontext der Zürcher Achtziger Bewegung
    Lukas Emmenegger, Universität Bern:
    "La matière miraculeuse"? Die Verwendung von Radiumleuchtfarben in der Schweizer Uhrenindustrie und der Schutz der Radiumsetzer_innen vor ionisierenden Strahlen im Kontext des Arbeitsschutzes (1907–1963)